Géo Bien-Être - Frédéric LALEU

Géobiologue, énergéticien, accompagnateur en Rêve d'Eveil

Cazals (46)

06.44.04.26.47

La Géobiologie Sacrée

La Géobiologie Sacrée est sans aucun doute le fondement de notre géobiologie moderne.

Depuis des millénaires, les bâtisseurs ont compris que les énergies positives de la Terre pouvaient être utilisées pour l'évolution de l'Homme. 

La géobiologie Sacrée est l'étude et l'analyse des lieux sacrés. 

Depuis la nuit des temps, l'homme travaille les énergies cosmo-telluriques pour l'implantation et la construction d'édifices tels que les temples, les abbayes, les cathédrales, les églises, les châteaux, mais aussi, les lieux de guérison, les lieux initiatiques, son habitat, etc..

La Géobiologie Sacrée nous amène à mieux comprendre le fonctionnement subtil des énergies de notre Terre. 

Elle nous permet de découvrir non plus seulement l'histoire d'un lieu mais d'en comprendre l'aspect énergétique mis au service du vivant. 

Grâce au repérage de ces phénomènes modifiés, nous pouvons aujourd'hui retracer les murs, en déterminer leur épaisseur, et connaître ainsi la nature d'un édifice enfoui. 

La recherche géobiologique peut être associée aux fouilles archéologiques ce qui permet de pouvoir repérer les ruines recouvertes et d'apporter des compléments d'analyse pour les nouvelles découvertes mises à nu.  

Les phénomènes telluriques recherchés :

> Les réseaux telluriques (ou géomagnétiques)sont un quadrillage d'ondes éthériques stationnaires. 

Ces réseaux ont une influence importante pour les êtres vivants. Les 5 réseaux les plus importants sont  Hartmann, Curry, Palm, Wismann, Peyré

Ces 5 réseaux sont utilisés par l'homme depuis au moins 8 000 ans. 

 

> Les influences cosmiques sont les différents effets que peuvent avoir les conjonctions planétaires et d'éclipses sur le réseau Hartmann et Curry

 

> Les courants d'eau souterrains ont un effet dévitalisant pour l'homme et Les failles géologiques sont néfastes pour la santé de l'homme mais aussi pour le bâtiment lui-même. 

> Les cheminées cosmo-telluriques. Elles captent les énergies cosmiques et s'en nourrissent. Leur hauteur peut varier entre 100 et 250 mètres. 

Une cheminée négative peut avoir des effets sur l'homme : insomnie, fatigue au réveil, maux de tête, dépression chronique...Par contre une cheminée positive rechargera le corps éthérique de l'homme.  

> Les vortex sont 2 spirales reliées entre elles. Elles relient le ciel et la Terre et permettent de transférer l'énergie d'un point tellurique à un autre, grâce à leur lien énergétique. 

Les cheminées cosmo-telluriques et les vortex se forment généralement à l'intersection des lignes du Réseau Or.

Ce réseau, très positif, déterminait bien souvent, l'emplacement des autels dans les lieux de culte.

A partir de là, l'édifice était positionné, et les phénomènes cosmo-telluriques modifiés pour les faire coïncider avec l'architecture et la géométrie du bâtiment. 

Les anciens savaient démultiplier les réseaux, savaient neutraliser les effets négatifs d'un courant d'eau, augmenter la puissance d'un vortex.

Ils savaient utiliser les astres, les constellations...

La nature, terrestre et cosmique, ajoutée aux pouvoirs des symboles (coquille de Saint Jacques par exemple) et à la géométrie sacrée (nombre d'Or), faisaient de ces édifices des lieux protecteurs pour le vivant. 

Grâce à tous ces savoirs et ces combinaisons énergétiques, la pierre - plus vivante et plus vibrante - de ces lieux sacrés possédait ainsi des défenses énergétiques décuplées, bénéfiques pour le bien être et la protection de l'homme. 

          "Toute chose sacrée et

qui veut demeurer sacrée,

s'enveloppe de mystère"

   Stéphane Mallarmé