Géo Bien-Être - Frédéric LALEU

Géobiologue, énergéticien, accompagnateur en Rêve d'Eveil

Cazals (46)

06.44.04.26.47

L'Histoire de la Géobiologie

La géobiologie n'est pas une science nouvelle ! Depuis des millénaires, l'homme cherche le meilleur emplacement pour implanter son habitat, ses temples, ses édifices religieux, etc...L'homme a conscience que les ondes néfastes ou bénéfiques existent et l'entourent. 

Depuis la nuit des temps, et au cours de chaque civilisation (Egypte, Chine, Maya, Inca...), l'homme recherche l'équilibre et l'harmonie avec le ciel, l'air, le feu, l'eau et la terre, en prenant en compte l'orientation, le relief et les énergies. 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, du fait de son mode de vie, l'homme est moins à l'écoute, peu ou pas attentif à l'ensemble de ces détails. Pourtant, les animaux et les végétaux restent encore réceptifs à ces déséquilibres. 

Le 1er écrit occidental concernant la géobiologie vient d'Hippocrate en 450 avant JC. Père de la médecine, il écrit : " L'air pur est le 1er médicament".

Il ajoutera " Celui qui veut se perfectionner dans l'art de guérir considérera comment l'endroit est disposé et s'informera du sous-sol concurremment avec les constitutions des êtres vivants "

Étymologiquement, la Géobiologie vient de l'association de 3 mots grecs : 

     > Géo : la terre

     > Bios : la vie

     > Logos : l'étude, la connaissance

Les premiers hommes a être associés à cette science sont les sourciers.

Les Romains, avant l'implantation de tout nouveau camp, faisaient appel à un sourcier. 

Très vite, ces derniers ont été associés aux sorciers, image qui peut perdurer encore aujourd'hui. 

En 1792, le Docteur Pierre Thouvenel, constate que les cours d'eau souterrains dégagent de l'électricité et que c'est l'influence de cette électricité souterraine qui commande les mouvements de sa baguette. 

L'art du sourcier est très vite appelé Radiesthésie. L'histoire nous montre que le sourcier est le gardien d'une tradition ancestrale liée au secret de la Nature. 

De nos jours

Le Professeur Darsonval a pu observer que les habitants, vivants sur des failles géobiologiques, développaient plus de cancers que les autres. Il est très vite rejoint par Georges Laskowski, l'inventeur de la radio en France, et par l'allemand Van Pohl qui constate les mêmes effets de nuisances pour les habitats situés au-dessus de veines d'eau. Une bonne indication de la relation existante entre santé et habitat. 

C'est en 1950, que le Docteur Hartmann pose les bases de la géobiologie et de la géo-pathologie moderne en donnant notamment son nom à un des réseaux telluriques : le réseau Hartmann.

Il constate que 60% des cas de cancer proviennent du lieu de sommeil. 

Plus tard, le Docteur Curry donnera également son nom à un nouveau réseau tellurique : le réseau Curry

Si la géobiologie a pu être oubliée, niée, elle faisait pourtant partie de la vie de nos anciens. La construction de nos maisons ne se faisait pas à tour de bras ; l'orientation, le positionnement sur le terrain et la nature du sol étaient étudiés et pris en compte. 

Aujourd'hui l'homme reprend peu à peu conscience des bienfaits que peut lui apporter  cette science et réapprend peu à peu à l'intégrer dans son mode de vie moderne.